De la dépendante affective à l’autonome accomplie

C’était le 7 juillet 2007, ce fameux 07-07-07 supposément chanceux!

Vêtue de ma robe de mariée blanche, ma tête couronnée telle une princesse et mon visage caché par mon voile immaculé, j’entrai dans cette majestueuse Église.

Mon regard scrutait tous les détails de la cathédrale et les invités qui s’y trouvaient.

Mon cœur se serra, mon souffle saccadé se faufilait de par mes lèvres entre-ouvertes. Je souriais timidement à ma douce mère qui m’accompagnait dans l’allée, prenant le rôle de mon père défunt.

Nul ne pouvait imaginer et entrevoir la tornade qui, simultanément, se déroulait dans mon for intérieur.

Malgré l’image que je projetais, mes pas hésitants tentaient de taire cette voix qui remettait en question ce geste sacré que je m’apprêtais à effectuer.

Ce jour-là, mon ego, ma peur et surtout ma dépendance m’ont fait dire : « Oui, je le veux! »

Je venais de donner ma main à un homme qui allait la persécuter.

 

C’était le printemps 2005. Sous le charme d’un homme romantique, comme jamais connu auparavant, j’entrai dans cette histoire d’amour, qui selon moi, sortait directement d’un conte de fées.

Abondance de compliments, d’attentions, de matériel, de fleurs… j’avais du mal à croire qu’un tel gentleman pouvait être encore célibataire!

Mon entourage, tout comme moi, étions sous l’emprise de cet être si séduisant.

Puis de façon très subtile avec un doigté de manipulation extraordinaire, les comportements se sont transformés. Et pour ma part, le doute s’est installé.

Cependant, à ce moment-là, ma petite voix intérieure se comparait à un escargot qui s’égosille… Rien! Je n’entendais rien.

Malgré mes doutes, mes questionnements, je n’avais pas appris à m’écouter. De par mon éducation, l’autorité parentale l’emportait sur mes besoins et désirs.

Je laissais donc la place aux autres à modeler ma destinée.

Cet homme était en première loge.

Plus le temps passait et plus le pouvoir que je lui remettais sur un plateau d’argent me malmenait de jour en jour.

Les idées noires, pensées suicidaires et les pleurs m’envahissaient totalement.

En 2009, ma résistance et ma résiliation se fracassèrent complètement.

Tout cela était rendu invivable.

Et comme un trésor remontant à la surface de mon être profond, j’entendis finalement ma voix :

« DÉPENDANCE AFFECTIVE »

Je fis rapidement des démarches pour en connaître davantage sur le sujet.

Ce jour-là, je développai deux grandes vertus : l’accueil et l’acceptation.

Puis sur ma route se déposa une rencontre qui allait être le début d’une grande transformation : La PNL (programmation neurolinguistique)

Elle est venue me livrer le plus beau et le plus puissant des messages, celui de la responsabilisation.

‘’Je suis responsable de ma vie et de mon bonheur’’ prenait alors tout son sens.

Puisqu’effectivement, personne ne m’avait obligé de rester dans une telle situation à part moi!
Ce « petit moi » qui voulait prouver qu’il était possible de transformer cet homme, cette partie de sauveuse en moi qui souhaitait affranchir les autres de leur mal-être (alors que j’étais prise avec le mien!). Ce « faible moi » qui cherchait désespérément à se combler d’amour par des sources extérieures.

De plus, la PNL me permettait de comprendre que ce n’était qu’un programme que j’avais reçu en héritage (celui du cycle infernal de la violence conjugale) que mon adorable mère m’avait légué.

Dans mes apprentissages se trouvait celui qui allait devenir une sorte de mantra « créer sa vie, c’est réinventer un nouveau programme en cohérence avec qui je souhaite réellement être ».

Le premier grand rôle de ma destinée se dévoila; être l’alchimiste de ma vie!

Depuis ce jour, je suis la Créatrice de ma vie! Je m’émerveille de ce que j’arrive à créer en étroite collaboration avec l’Univers, cette source d’énergie grandiose.

Finalement, le 07-07-07 fut pour moi un vrai chiffre chanceux!

Grâce à cette expérience de vie, j’ai pu enfin mettre en lumière tous les manques intérieurs que je portais.

J’ai complètement rebâti ma vie. Créé de toutes nouvelles fondations. Maintenant, se trouve en moi, une telle solidité, une puissance intérieure qui me propulsent chaque jour vers cette femme que je suis fière d’incarnée.

De la dépendante affective, je me suis recrée en autonome accomplie!

 

Merci la vie!

 

Note importante :

On dit souvent que c’est dans les épreuves qu’on retire le plus…

Si vous êtes dans une période de vie plus difficile, sachez que je suis de tout cœur avec vous. Recevez ma compassion et une douce énergie d’amour.

Lorsque nous vivons une situation difficile, nous ne sommes pas en mesure de voir tout le beau et le bon à venir.

Je vous livre un message suite à de nombreuses expériences de vie : « réjouissez-vous! », puisqu’il y a toujours d’innombrables cadeaux que l’on retire suite à ces circonstances.

 

Pour vous encourager, voici la liste de cadeaux que j’ai précieusement déballé après cet évènement :

  • L’amour de moi-même
  • La confiance en moi
  • Écouter ma voix intérieure
  • Me réinventer
  • Créer la femme que je suis maintenant
  • Réinventer ma vision d’une relation amoureuse
  • Mon estime
  • Me fier à mon intuition (les réponses sont toutes en moi)
  • Plusieurs apprentissages à tous les niveaux
  • Développer mon autonomie
  • Pouvoir maintenant guider les femmes à se retrouver, gagner en confiance et recréer la femme qu’elle souhaite réellement être
  • Mes deux belles cocottes, et mon mari, cet homme de cœur, des 10 dernières années.

Et vous, quelle est cette femme que vous aimeriez vraiment être?

« Le plus important, ce n’est pas qui je suis aujourd’hui (ou qui j’ai été) mais qui je deviens chaque jour. »

Avec amour,

Valérie

 

 

Valérie Martel, croissance personnelle, Neuroscience, Méditation et Succès

Valérie Martel

Fondatrice des Programmes Poudre d’Or et Co.
Croissance personnelle, Neuroscience, Méditation et Succès

Pour la femme qui souhaite se retrouver, gagner en confiance, se réinventer en créant la femme qu’elle désire réellement être.

Aime. Crois. Sois

Pour saupoudrer des milliers d'étincelles dorées à ta vie